Benda Billili ! / Renaud Barret et Florent de la Tullaye. – Studio 37, 2011. – 84 mn

Publié le par D.L.B. (BDY) M.-J. L. (Maurepas)

 

 

 

 Théme(s) :

 Un orchestre de handicapés vivant dans la rue à Kinshasa va partir en Europe et faire un 

 triomphe.

 

 Proposition indice Dewey : 781.629 6

 Proposition Mot Matière : Musique africaine

 

 

Résumé et Commentaire

 

 

 Staff staf.jpgBenda Bilili est un groupe d’adultes handicapés de Kinshasa qui a décidé de devenir  un  orchestre connu dans le monde entier.

 Ils sont découvert par une équipe de cinéma partis tourner un documentaire sur les musiques urbaines. Enthousiasmé par le groupe les cinéastes décident alors de l’aider financièrement à enregistrer son premier  album. Devant le succès rencontré par celui ci le Staff Benda Bilili part en tournée en Europe.

 

M.-J. L. (Maurepas) 

  

Ils vivent dans la rue, dorment sur des cartons mais ils  ont une « pêche » extraordinaire. Quand ils jouent et chantent, on a envie de danser.A force de travail et de volonté, leur vœu va se réaliser. On les retrouve, entre autres, au Festival de Cannes en 2010 pour la sortie de ce film. Il ne faut pas oublier les 2 documentaristes qui ont tourné dans des conditions précaires, qui y ont cru aussi et qui filment, sans pathos, cette incroyable histoire.

 

D.L.B. (B.D.Y.)

 

Ils sont congolais et vivent dans la rue où ils dorment parfois à même le sol sur des cartons. Ils répètent au zoo déglingué de kinshasa. Ils sont connus et aimé des enfants de la rue. Les enfants surnomment d’ailleurs affectueusement  leur leader « papa Ricky ». Ils sont paraplégiques et se déplacent en béquilles ou dans des fauteuils roulants qu’ils ont bricolés à partir de vélos, mobylettes ou  motos cassés. Ils forment le Staff Benda Bilili.

Le réalisateur nous propose une belle aventure humaine. Comment des musiciens réussissent à puiser en eux les ressources qui les mèneront au succès, malgré la dureté de leurs conditions de vie  et leur handicap physique On s’attache rapidement à ces hommes plutôt bonhommes, optimistes et habités par la musique. On sent  en effet que celle ci leur procure un plaisir et une joie de vivre qui les aident à surmonter les difficultés. On  les sent aussi à l’écoute du petit peuple des rues qu’il côtoie tous les jours. Le groupe n’hésite pas à recruter parmi celui-ci deux musiciens, dont Roger. L’instrument dont celui ci joue est surprenant : Une sorte de ukulélé monocorde bricolé avec une boite de conserve de lait. L’intérêt du film est aussi de nous montrer la vie rude et miséreuse que mènent les enfants des rues au Congo et le quotidien des congolais. Les chansons réalistes de  Staff Benda Billili puisent d’ailleurs son inspiration dans les petits problèmes de la vie ordinaire, les problèmes sociaux, et  parfois la vie politique. Il se dégage des extraits de concert  une énergie et une chaleur communicative

 

Un adjectif pour qualifier ce dvd : Enthousiasmant, attachant, euphorisant

 

J'ai aimé :  Coup de coeur cupidon-copie-2.gif

 

 

Pour avoir un avant goût, extraits significatifs :

00.47.00 à 00.54.00

Enregistrement de l’album, concert de lancement, premier cachet

00.56.00 à 01.10.00

Rêve d’Europe Tournée en Europe

 

 

Publié dans Arts du spectacle

Commenter cet article