Jaffa, la mécanique de l’orange / Eyal Sivan. – Momento !, 2010. – 88 mn.

Publié le par E.L.

Théme :

Histoire de la Palestine, les relations entre palestiniens et israeliens à travers un produit l’orange cultivée à Jaffa

 

Proposition indice Dewey : 956.94

Proposition mot Matière : Israël - - Histoire

                                             Palestine - - Histoire

 

1 dvd

Public : Adultes

 

jaffa.jpgRésumé et Commentaire

 

Le cinéaste déconstruit le mythe sioniste des oranges de Jaffa pour montrer que celles-ci étaient en fait pendant des siècles le fruit du travail des Palestiniens avant 1948. Jaffa, l'une des plus anciennes villes du monde, était aussi l'une des villes les plus prospères et les plus peuplées de Palestine. Avec ses orangeraies à perte de vue, elle fournissait du travail, depuis la cueillette du fruit jusqu'à l'exportation, non seulement aux palestiniens mais à des ouvriers venus d'Egypte, de Syrie, du Liban. En 1948, plus de 4000 bombes tombent sur Jaffa. Sur les 85000 Arabes qui y vivaient, il ne va plus en rester que 3000. Le gouvernement israélien confisque les orangeraies et s'approprie l'orange de Jaffa, qui est devenue le symbole des produits de la colonisation.

Pour nous raconter cette mécanique de l'orange et le recouvrement de Jaffa, Eyal Sivan met à l'écran une foule d'images et de représentations et donne la parole à de nombreux interlocuteurs palestiniens et israéliens, historiens, écrivains, chercheurs, ouvriers...

Un travail remarquable autour d'un fonds d'archives, photographies, peintures, vidéo, et de témoignages percutants.

 

Un adjectif pour qualifier cde DVD : Remarquable

 

 J’ai aimé : cupidon-copie-8.gifCoup de cœur

Publié dans Histoire Asie

Commenter cet article