L’aile d’un papillon /Nick de Pensier. – Les films du paradoxe, 2007. – 50 mn

Publié le par B.D.Y. (D.L.B.)

Théme : La migration des papillons monarque du Canada

 

1 dvd

Tout public

Bonus : La grande migration des papillons monarque 52 mn

 

Proposition indice Dewey : 595.78

 

Résumé et Commentaire

 

papillon-copie-1.jpgA l’automne les paillons monarques du Canada migrent  vers le Mexique pour aller hiverner. Rapporté à leur taille, ce voyage de 5000 kilomètres équivaut à 11 fois le tour du monde. Un  périple qui reste une performance (le monarque pèse un demi gramme et possède une envergure de 10 cm) et une  énigme. En effet qu’est ce qui pousse  ces insectes qui n’ont jamais fait le voyage à migrer ? Comment arrivent ils à se repérer en chemin ? Ce qui est sur c’est que si le vent les poussent dans la mauvaise direction ils se posent aussitôt attendant qu’il change et souffle à nouveau dans la bonne direction.

Au Mexique les indiens Mazahuas les attendent pour fêter leur mort, car selon la légende l’âme des défunts se réincarnent dans les papillons. En automne c’est par milliers que les monarques arrivent et se mêlent à la fête, devenus intouchables. Puis ils hivernent dans les forêts recouvrant les branches des arbres transformées en grappes de monarques. L’hiver passés ils repartiront au Canada où ils se reproduiront puis mourront.

Le réalisateur propose au spectateur un film très joli et spectaculaire. Esthétiquement il contient de nombreuses  vues aériennes et  des paysages grandioses. Mais aussi  des images surprenantes : gros plans sur la formation de la chrysalide, nuage de monarques, papillons planant dans les airs, parterre de sous bois, troncs et branches d’arbres recouverts de papillons telle une seconde peau noire orangée et blanche. Pour restituer l’errance du monarque le réalisateur enchaînent les vues aériennes dans des plans séquences. Le film nous permet aussi de vivre la fête des morts au Mexique. Il évoque de même  la principale menace qui pèse sur ce phénomène migratoire. Même si quelques défenseurs mexicains  acharnés de l’environnement ont réussi à obtenir une protection légale pour 5 sanctuaires forestiers, la déforestation sévit au sein même de ceux ci. La lutte contre l’abattage clandestin reste  très difficile le bois demeurant une ressource très importante pour la population pauvre de cette région. Il est donc probable qu’un jour cet écosystème déjà  dégradé disparaisse définitivement laissant les monarques sans abri pour hiverner.

Il faut saluer la réussite de ce film qui  réussit à être instructif et à nous enchanter par sa beauté.

Ce film a obtenu le Grand prix du festival Pariscience 2007

 

J’ai aimé : Coup de cœur

Publié dans Animaux

Commenter cet article